Méditation : quelques secondes pour une journée en toute sérénité


Le maître mot, la simplicité !

Lorsque nous entendons le mot « méditation », nous nous imaginons souvent devoir nous asseoir d’une certaine manière ou faire quelque chose en particulier pour pouvoir atteindre les bienfaits tant attendus. Ceci sans compter les questions cruciales « Est-ce que je vais réussir à vider mon esprit ??? », « Est-ce que j’ai assez de temps devant moi ??? » . Prenez une grande inspiration et lisez ces bonnes nouvelles!


Nul besoin de s’asseoir pendant une demie heure. Méditer peut se faire tout autant sur un pied que juste avant de dormir. Tout au long de la journée, nous pouvons résister à juger nos pensées, les laisser couler jusqu’à ce qu’elles ne soient plus, ou tout simplement être dans un état constant de paix et de conscience de soi. Contempler son rosier qui vient de fleurir, s’émerveiller d’un enfant qui voit un train pour la première fois, se remplir de l’odeur si agréable d’un bon repas sortant tout juste du four sont eux aussi une certaine forme de méditation.


Et pour ceux qui souhaiteraient suivre une méditation plus longue, sachez que n’importe quelle position confortable convient ; assis les jambes croisées, couché dans votre lit, assis sur votre canapé, etc. Suivez votre envie du moment .

En méditant, laissez aller vos pensées, les sentiments et les émotions que vous ressentez sans vous y attarder. Laissez-les simplement couler comme l'eau glisserait entre vos doigts, sans jugement. Avec l'expérience, le vide se fera naturellement.

Vous l'aurez compris, la méditation est un état d'esprit, un état d'être plus qu'autre chose.


Profitez d'une séance de libération émotionnelle pour vous reconnectez à votre corps et libérez vos émotions.


Résultat d'une étude du MGH

Des chercheurs de Harvard au Massachusetts General Hospital (MGH) ont mené une étude sur la méditation. Une méditation quotidienne de 30 minutes reconstruit littéralement la matière grise du cerveau en seulement 8 semaines. Pour l'étude, les participants se consacraient sur des enregistrements audio de méditation guidée, prise de conscience, non-jugement des sensations, des sentiments et de l’état d’esprit.

" Bien que la pratique de la méditation est associée à un sentiment de calme et de relaxation physique, les praticiens ont longtemps prétendu que la méditation offre également des avantages cognitifs et psychologiques qui persistent toute la journée. Cette étude démontre que les changements dans la structure du cerveau peuvent expliquer une partie de ces améliorations signalées et que les gens ne se sentent pas seulement mieux parce qu'ils passent du temps en détente." - Sara Lazar du Programme de recherche neuroimagerie MGH psychiatrique et un instructeur Harvard Medical School en psychologie

" L'analyse des images IRM, qui a porté sur les domaines où les différences de méditation associées ont été observés dans des études antérieures, a trouvé une augmentation de la densité de matière grise dans l’hippocampe, connu pour être important pour l’apprentissage et la mémoire, et dans les structures associées à la conscience de soi, la compassion et l’introspection."

" C'est fascinant de voir la plasticité du cerveau et que, en pratiquant la méditation, nous pouvons jouer un rôle actif dans l'évolution du cerveau et pouvons augmenter notre bien-être et qualité de vie. D'autres études dans différentes populations de patients ont montré que la méditation peut apporter des améliorations importantes dans une variété de symptômes, et nous étudions actuellement les mécanismes sous-jacents dans le cerveau qui facilitent ce changement." - Britta Holzel, premier auteur de l'article et chercheur à l'Université de Giessen MGH et en Allemagne

Route d'Hérémence 73

1981 Vex

Valais

078 788 89 89

as@art-de-soi.ch

© 2018 par Anne-Sophie Bonvin (-Bovier)