Etudiants: mettre toutes les chances de son côté pour réussir ses examens

4 conseils pour les étudiants

  1. bien dormir

  2. tenir compte des rythmes naturels du cerveau

  3. bien nourrir ses neurones

  4. rester motivé, attentif, efficace et garder son self-control

Stress mal géré = travail intellectuel perturbé


La préparation d’examens demande à notre cerveau d’emmagasiner une quantité impressionnante d’informations en peu de temps tout en pouvant les restituer le jour J. Le stress associé peut entraîner chez certains anxiété et troubles du sommeil.

Pour bien vivre cette période, c’est comme pour une préparation sportive… Mettez votre cerveau et votre mental en condition pour gérer au mieux votre stress! Et ça commence par l’hygiène de vie: dormez suffisamment, choisissez des aliments qualitatifs, oxygénez-vous régulièrement, etc.


1. Dormez bien

Voilà le conseil le plus important! En effet, le sommeil et l’apprentissage sont indissociables: les informations mémorisées pendant la journée sont consolidées pendant la nuit grâce à la création de nouveaux circuits neuronaux qui se créent et qui permettent la mémorisation à long terme. Le manque de sommeil altère le cerveau, sans compter qu’il entraîne de la somnolence pendant la journée et donc une moins bonne efficacité dans l’apprentissage.


Conseils :

  • Fixez-vous des heures de révisions et de repas

  • Vers 21h00 coupez téléphone portable et ordinateur: l’exposition à la lumière bleue des écrans décale la sécrétion de l’hormone du sommeil, la mélanine, ce qui prolonge le temps d’endormissement et dégrade la qualité du sommeil.

  • Couchez-vous le plus possible vers 22h00: une musique douce, quelques respirations amples et profondes ou encore la diffusion d’huile essentielle de ravintsara peuvent être utiles pour faciliter l’endormissement.


2. Tenez compte des rythmes naturels du cerveau

Notre cerveau ne fonctionne pas de manière linéaire. Il a lui aussi besoin de temps de repos après un certain temps d’activité.



Conseils :

  • Début de matinée et après le dîner : relisez ce qui a déjà été appris, faites des exercices pratiques.

  • Fin de matinée et fin d’après-midi : privilégiez ces 2 moments pour apprendre et bien retenir, la mémoire est à son maximum (en lien avec l’augmentation de la température du corps et celle du taux de sucre dans le sang).

  • Au besoin, faites une micro-sieste après le dîner (20 minutes maximum).

  • N’oubliez pas que la régularité est primordiale pour une mémoire au top !

3. Nourrissez bien vos neurones

Le cerveau consomme beaucoup d’énergie, spécialement sous forme de glucose en présence d’oxygène. Des chercheurs de l'Université Laval ont découvert que le stress provoqué par le travail intellectuel amène à prendre spontanément plus de calories. Attention donc à ne pas tomber dans le piège des grignotages sucrés qui font illusion : coup de fouet sur le moment mais hypoglycémie assurée avec mal-être ! Contreproductif.


Conseils :

  • Prenez 3 repas par jour et au moins de 2 à 3 collations durant la journée, en évitant de laisser s'écouler plus de 2h30 entre les repas et les collations.

  • Assurez-vous d'avoir une portion d'aliments riches en protéines à chaque repas et collation: viande maigre, poisson, volaille, oeuf, légumineuses, noix, noisette, etc.

  • Privilégiez les sucres complexes : céréales complètes ou ½ complètes, légumineuses et légumes secs, pommes de terre, … Bannissez les sucreries et sodas en tous genres.

  • Ne tombez pas dans le piège des grignotages sucrés qui font illusion : coup de fouet sur le moment mais hypoglycémie assurée avec mal-être !

  • Alliez plaisir et apport de magnésium avec le chocolat noir 70%, les fruits secs et les oléagineux (noix, amandes, noisettes).

  • Oxygénez vos neurones: prenez le temps d’aller marcher 5 à 10 minutes en inspirant profondément, alternez pour ceux qui le souhaitent avec une marche rapide ou même des petites foulées pendant 10 autres minutes ; à votre bureau, faites des respirations profondes pendant plusieurs minutes (permet aussi d’évacuer le stress), baillez, …


Restez motivé, attentif, efficace et gardez votre self-control

Conseils

  • Apportez des acides aminés sous forme de protéines pour la synthèse des messagers du cerveau : dopamine pour l'attention, sérotonine pour la gestion du stress.

  • En cas de stress important, n’hésitez pas à faire appel au coup de pouce de plantes toniques (ginseng), adaptogènes (rhodiola) ou relaxantes (mélisse, aubépine).

  • Pensez à boire suffisamment d’eau: Un manque d’hydratation fait chuter notre vigilance et notre performance.


  • Le jour J

  • Bien s'alimenter le jour J vous permettra de rester vigilant.

  • Conseils

  • Favorisez des aliments de qualité selon l'exemple ci-dessous.

  • Respirez profondément avant et pendant l'épreuve.

  • Au besoin, prenez quelques gouttes de fleur de Bach Rescue.


Pensez à une séance de réflexologie ou de drainage lymphatique pour vous aider à rester zen!

Route d'Hérémence 73

1981 Vex

Valais

078 788 89 89

as@art-de-soi.ch

© 2018 par Anne-Sophie Bonvin (-Bovier)